En cas de difficultés, que faire ?

Hôtellerie - Restauration - Tourisme

En cas de difficultés, que faire ?

Vous êtes chef d’entreprise (artisan, commerçant, industriel, prestataire de services) vous rencontrez des difficultés financières.

Vous entrevoyez à terme une situation de cessation de paiement 

Vous devez mettre en place des mesures pour éviter le dépôt de bilan :

  • analyser le poste client et réclamer le paiement des factures impayées
  • utiliser l'escompte, l'affacturage ou le dailly pour mobiliser rapidement de la trésorerie, sur les factures émises en cours ou à venir
  • trouver des arrangements avec les fournisseurs
  • obtenir un acompte des clients, ou augmenter celui-ci
  • réaliser des opérations de déstockage
  • chercher à limiter les frais fixes
  • mettre un terme à certains contrats de location
  • réduire les frais généraux
  • ...

Si toutes ces actions menées par l'entreprise seule n'aboutissent pas à un résultat suffisant : d'autres mesures peuvent être mises en place : 

  • La médiation du crédit
  • Le mandat ad hoc
  • La procédure de conciliation
  • La procédure de sauvegarde
  • l'entreprise peut tenter un étalement de ses charges fiscales et sociales en demandant l'intervention des CCSF (Commissions de Chefs de Services Financiers)
  • ...

Vous avez réagi trop tard, n'avez pas anticipé le traitement des difficultés et n'avez pas pris de mesures pour empêcher la cessation de paiement :

Si vous êtes en cessation de paiement, vous devez procéder à la déclaration de cet état (dépôt de bilan) auprès du Tribunal de Commerce dans les 45 jours.

Notre service juridique est là pour vous aider et vous guider dans vos démarches 

 

  • Entretien téléphonique
  • Rendez-vous personnalisé et confidentiel
  • Interface avec les administrations

Pour mieux vous accompagner, deux sites vous accueilleront sur rendez-vous selon votre lieu d’installation ou de résidence.

 

En complément